Bienvenue sur le site de l’Église Réformée Évangélique de Mulhouse

 
logo_03[1]
 
L’EREM est une Église chrétienne
Avec toute l’Église, elle proclame au monde le salut de Dieu en Jésus-Christ
 
L’EREM est une Église protestante réformée
S’inscrivant dans l’héritage spirituel de la Réforme protestante
elle annonce Jésus-Christ crucifié et ressuscité pour le salut de quiconque croit en lui, tel que la Bible en rend témoignage
 
L’EREM est une Église évangélique
Elle s’emploie à partager avec tous le don de Dieu : la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ
 
      

 

 

Quelques mots à partager

Pasteur Jean-Yves PETER

 

500 ans…Luther par L Cranach

En 2017, il n’y aura pas que les élections présidentielles… Il y aura aussi le 500ème anniversaire de la Réforme.

La réforme..? Quelle réforme ? Et réforme de quoi ? Voilà en effet qui peut laisser perplexe nos concitoyens non avertis – c’est-à-dire presque tous – tant les réformes, faites ou à faire, foisonnent dans notre vie politique. Et surtout en cette période électorale, où c’est à qui se montrera le plus audacieux réformateur…

Cette Réforme avec un grand « R » qui s’est produite il y a 500 ans, c’est la Réforme protestante. Une volonté de réformer l’Église qui a donné naissance aux Églises protestantes, distinctes depuis de l’Église catholique romaine.

Pourquoi Réforme protestante ? Parce que tout a commencé par une protestation : en 1517, un moine allemand nommé Martin Luther afficha sur la porte de l’église de Wittenberg, en Saxe, une protestation au sujet de la pratique dans l’Église des indulgences – qui sont des remises accordées par le Pape des peines consécutives aux péchés, dans cette vie comme après la mort au purgatoire.

Ce qui a provoqué la protestation de Luther, c’est la promulgation d’indulgences en échange d’un don pour la construction à Rome de la basilique St Pierre.

L’Église, proteste alors Luther, n’a pas autorité de pardonner ou pas les péchés, et surtout pas à titre onéreux ! Elle n’a que la mission d’annoncer le pardon gratuitement accordé par Jésus-Christ à tous ceux qui le lui demandent. Autrement dit, d’annoncer la grâce de Dieu.

Comprendre la Réforme, pour bien la commémorer, c’est avant tout entendre que Martin Luther n’a pas protesté contre une autre Église, mais contre son Église dont il ne voulait pas la division, comme le pape François vient de le souligner, à juste titre.

Le protestantisme n’est donc pas un principe d’accusation, mais d’autocritique. Il exhorte à protester, sans cesse, contre soi-même et cette furieuse tentation que nous avons tous, chrétiens comme Églises, de nous prendre pour le fondé de pouvoir de Dieu, sinon pour Dieu lui-même, et dès lors, de juger au lieu d’annoncer le pardon.

Si nous comprenons bien la Réforme, nous ne serons pas fiers d’être protestants, mais nous serons reconnaissants, à Dieu, d’être chrétiens. Sauvés par sa grâce.

Voilà tout l’intérêt de cette commémoration.

Réagir...

TÉLÉCHARGEZ NOS INFORMATIONS

Erem Infos Les 6 derniers mois

Informations

Les cultes ont lieu le dimanche à 10h
Venez en famille ! Tout est prévu pour les enfants

29 avenue Gustave Dollfus, 68400 Riedisheim
03.89.35.16.21

Plus d'informations Planning des cultes

Une question ?
Besoin d'un renseignement ?
Contactez-nous !





Le blog du pasteur

Retrouvez les derniers articles

La Bible, c'est quoi ?

Réponse...